Chargement
© Oh by Orpi 2019
L'habitat est surprenant

Comment lutter contre l’obsolescence programmée ?

Demain c'est branché ##

Contrairement à la génération précédente, les appareils électriques de la maison tombent de plus en plus souvent en panne. La raison? L’obsolescence programmée des nouveaux appareils électriques, afin de pousser à la consommation. Comment lutter contre ce phénomène?

Vous vous souvenez du frigo de votre grand-mère? Celui qui a duré 30 ans? Respectez-le car c’est un survivant. De nos jours, la durée de vie des appareils électriques est de plus en plus courte, avec ce que l’on appelle l’obsolescence programmée. On estime à 40 millions le nombre d’appareils qui tombent en panne chaque année et qui ne sont pas réparés en France.

Dans les faits, les ménages jettent 10 fois plus qu’au siècle dernier. Il suffit de se pencher sur la diminution de la durée de vie moyenne d’un téléphone portable ou d’un ordinateur depuis une décennie, pour comprendre l’ampleur du phénomène. Comment endiguer ce phénomène, voulu par les constructeurs, afin de pousser les ménages à la consommation? Le premier réflexe à avoir, c’est de lutter contre l’envie facile de "jeter" un appareil qui ne fonctionne plus.

Un Mac Gyver sommeille en vous

De plus en plus de Français tentent de réparer leurs appareils eux-mêmes, afin de prolonger leur durée de vie et éviter ainsi une surconsommation inutile. D’ailleurs, de nombreux sites internet ainsi que des chaînes vidéo ont vu le jour pour prodiguer des conseils (les fameux "tutos") comme commentreparer.com.

Mieux, l’association Halte à l’Obsolescence Programmée (HOP) s’est associée avec le site Internet commentreparer.com pour mettre en ligne une véritable communauté d’entraide. Cette communauté très efficace et conviviale est entièrement dédiée à la réparation des appareils domestiques. La collaboration est visible sur le site produitsdurables.fr.

Il est donc tout à fait envisageable de redonner une seconde vie à tous vos produits électroménagers quels qu'ils soient, électroniques, ou même mécaniques... (mais aussi à vos textiles, via des conseils et le même genre de tutoriels). Sont également référencées les marques les plus fiables en termes de durée de vie, de qualité du service après-vente ainsi que de la réparabilité.

Recycler c'est tendance!

Il existe une autre pensée qui permet de lutter contre l’obsolescence programmée: c’est le recyclage. L’idée est de trouver une seconde vie aux pièces détachées de votre appareil en panne. Le tambour de votre machine à laver, le ventilateur de votre micro-ondes, etc. Réveillez le bricoleur qui sommeille en vous! Tous les bricoleurs du monde prennent de plus en plus de temps pour recycler les appareils en fin de vie. C’est ainsi qu’un site comme Le Bon Coin, qui permet de revendre des appareils même en fin de vie, donne une seconde chance à des appareils usés.

Ceux qui ne se sentent pas très à l’aise avec leurs mains peuvent suivre un conseil plus simple: débrancher régulièrement les appareils électriques quand ceux-ci ne sont pas utilisés. Micro-ondes, télévisions, luminaires, machines à laver, chargeurs de portable (surtout la nuit); tout ce qui ne nécessite pas d’être en veille doit être débranché. Ce sont des petites astuces qui, à la longue, permettent de lutter contre la date de péremption programmée de tous vos appareils électriques.

À noter que depuis la Loi Hamon de 2014, l’obsolescence programmée est considérée comme un délit. Dans ce cadre, un rapport parlementaire a permis d’allonger la vie des appareils intelligents comme ordinateurs, smartphones et tablettes. Ce rapport stipule que les fabricants sont tenus d’indiquer à l’achat la durée de moyenne du produit, qui ne devra pas être inférieure à deux ans. Vous êtes donc dans votre bon droit.